Gilda Oulhen & Redha Hamad

Agents de stationnement

Dans tous les équipements de Brest’aim, la sécurité des agents et du public est une priorité.

Au stationnement, c’est 24 h sur 24 qu’on est prêt à parer au feu. Il suffit d’une visite au PC de Liberté pour s’en convaincre. Tableaux, écrans, téléphones, tout est à portée de mains et d’yeux. Redha Hamad et Gilda Oulhen sont rigoureux, précis et savent rassurer. Ils font partie des treize personnes affectées aux huit parkings gérés par Brest’aim.

Huit ont le diplôme d’agent de Service de Sécurité Incendie et d’Assistance à Personnes (SSIAP 1), et quarte ont le SSIAP 2. « Les SSIAP ne sont pas une obligation dans les parkings, précisent-ils. Ce haut niveau de formation à la sécurité est un choix de l’entreprise.

Un haut niveau de formation à la sécurité est un choix de l’entreprise

Avec le niveau 2, on est chef d’équipe ; on est agréé pour faire en interne des vérifications de matériel et proposer des formations. »

« L ’anticipation et la réactivité sont les mots d’ordre. Les configurations des huit parkings sont très différentes, nous les connaissons toutes. Nous avons une astreinte en permanence. Tout doit constamment être prêt si un sinistre se déclare. Un feu d’une minute, on l’éteint avec un verre d’eau ; de deux, avec un seau ; de plus de trois, on appelle les pompiers. Lorsqu’ils arrivent, nous sommes leurs yeux et leurs oreilles, nous leur fournissons tout : plans des locaux, matériel disponible. » Fort heureusement, aucun feu important n’a eu lieu.

Autre mission : le secours aux personnes.

Déjà par leur présence, par les rondes, les agents de Brest’aim rassurent les clients, font le nécessaire lors d’accidents : périmètre de sécurité, modification de l’acheminement des véhicules, puis intervention. « Nous sommes formés aux gestes d’urgence et remettons à jour régulièrement nos pratiques, rien n’est laissé au hasard », concluent-ils.